Accueil > En actions > Charte de l'agriculture

Charte de l'agriculture

Une charte de l’agriculture et de l’alimentation

Lorient Agglomération a engagé en octobre 2015 une révision de la "Charte de l’agriculture", dont la première mouture datait de 2001, afin de l’adapter aux évolutions économiques et territoriales.

La nouvelle charte devient la "Charte de l’agriculture et de l’alimentation", une problématique qui est entrée au cœur des préoccupations et qui est indissociable de l’agriculture.

Cette nouvelle charte, pilotée par Lorient Agglomération, la Communauté de communes Blavet Bellevue Océan et la Chambre d’agriculture du Morbihan est un document d’orientations politiques et stratégiques qui engage les organisations qui y adhèrent dans la prise de décision et l’action.

A côté de ces structures pilotes un conseil agricole et alimentaire réunit les communes du Pays de Lorient, le Conseil régional, le Conseil de développement, la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, le groupement des agriculteurs biologiques du Morbihan, la Confédération paysanne et les Jeunes agriculteurs.

[Vidéo] Aide à la première installation des agriculteurs

Depuis quatre ans, 54 nouveaux exploitants installés sur le territoire de l’agglomération ont bénéficié d’une aide de 2000 euros versée par Lorient Agglomération. Rencontre avec Séveryne, l’une des bénéficiaires, éleveuse de poulets à Plouay.

Défi 1 – Préserver et valoriser les ressources de l’agriculture et de l’emploi

Pour soutenir l'installation d'agriculteurs, Lorient Agglomération a voté une aide forfaitaire de 2 000 d'euros (renseignements auprès de la Chambre d’agriculture du Morbihan 02 97 36 13 33).
Un projet de convention avec la SAFER (société d’aménagement foncier et d’établissement rural) prévoit l’achat de terres afin de créer des réserves foncières agricoles.

Les enjeux du défi 1 : favoriser l’emploi et préparer la prochaine génération d’agriculteurs, assurer la protection des espaces agricoles dans les documents de planification (SCOT, PLU), valoriser les outils de production agricole.
 

Défi 2 – Co-construire un projet alimentaire territorial durable et partagé

Le projet alimentaire territorial (PAT), lauréat d’un appel à projet lancé par le Ministère de l’agriculture, se donne pour objectif de favoriser les produits locaux, notamment bio, dans l’alimentation des habitants du territoire. L’une des premières actions liée au PAT est le soutien apporté aux cantines scolaires pour l’approvisionnement local.

Les enjeux du défi 2 : développer l’agriculture et la pêche de proximité, développer la commande publique en produits locaux, promouvoir une alimentation de qualité accessible à tous.

[Vidéo] Alimentation et agriculture : du local dans l'assiette

VIDÉOS

> Toutes les vidéos

[Vidéo] Alimentation et agriculture : du local dans l'assiette

Défi 3 : Cultiver la qualité territoriale du Pays de Lorient et favoriser la transition

Permettre à l’agriculture et l’espace rural de révéler ce qui fait l’attractivité du territoire, son identité, en lien avec le tourisme et l’image de marque du Pays de Lorient. Prendre en compte l’environnement dans les pratiques agricoles, avec par exemple la mise en place d’un plan bio avec un objectif de 10% de la surface agricole consacrée au bio en 2020 et l’accompagnement des filières conventionnelles.

Les enjeux du défi 3 : contribuer à révéler la qualité territoriale du Pays de Lorient, aider à l’évolution des pratiques agricoles et des filières de production, développer le tourisme rural et le tourisme gastronomique.

Défi 4 : Agir pour une mise en œuvre adaptée, concertée et volontariste de la charte

La mise en œuvre dépendra des porteurs de projet prêts à enclencher des initiatives. S’agissant de l’animation, elle sera assurée par Lorient Agglomérationt, la  Communauté de communes Blavet Bellevue Océan et la Chambre d’agriculture du Morbihan. Un conseil agricole et alimentaire évaluera la mise en œuvre. Le financement des actions sera recherché notamment dans le cadre du programme Leader, auprès des collectivités territoriales et/ou de tout autre dispositif de financement.

Les enjeux du défi 4 : animer la charte, communiquer, évaluer la mise en œuvre des actions et leur impact.

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES