Accueil > En actions > Gare de lorient bretagne sud > En direct du chantier > Actualité lorient odyssée

Actualité Lorient Odyssée

· Lorient Odyssée

Adim Ouest : « Lorient Odyssée est un produit pépite »

Adim Ouest, filiale de Vinci Construction France, est en charge de la commercialisation des surfaces tertiaires et commerciales du projet Lorient Odyssée. Le point avec Christophe Lefèvre, directeur d’Adim Ouest.

Pouvez-vous nous présenter Adim Ouest ?

Adim Ouest est une structure de développement immobilier. Sa vocation est d’organiser des opérations immobilières au service du développement des territoires, tout en procurant du travail à Vinci Construction France, dont Adim est une filiale. Nous travaillons sur des opérations mixtes comme celle de Lorient Odyssée.

Comment Adim Ouest est-elle entrée dans le projet Lorient Odyssée ?

Nous avons répondu à un concours pour l’aménagement du nouveau quartier de la gare. C’est l’ambition architecturale très forte, signée Nicolas Michelin, avec ses phares sur la ville, qui a marqué le jury. Mais notre expertise et notre capacité technique à mener ce type de projet mixte et difficile ont aussi été un atout. Peu de promoteurs peuvent réaliser de multiples produits comme à Lorient Odyssée : habitat, commerces, bureaux, hôtels… Et nous avons une connaissance fine du territoire, de ses enjeux, de ses différents marchés.

Pourquoi avoir choisi de candidater ?

Nous croyons beaucoup à la réurbanisation des villes, notamment autour des gares : elles sont souvent bien placées, centrales et offrent un fort potentiel à développer. Avec les quais et les bords d’eau, les gares sont des zones de transit qui ont été longtemps délaissées et mal occupées. Mais une fois prises en main, ces zones deviennent des quartiers très vivants, intéressants : idéalement placés, à proximité du centre-ville, des transports, au cœur de la vie urbaine et de son réseau. Nous sommes un peu des spécialistes des quartiers de gare : nous avons livré 8000 m² autour de celle de Nantes et nous construisons à celle d’Angers.

Vous êtes aussi en charge de la commercialisation des commerces et des bureaux pour le projet Lorient Odyssée.

Oui, nous proposons des commerces sur les lots C1 et C2 en pied d’immeuble. Les bureaux sont dans les étages. Il y a aussi l’Hôtel de 60 chambre et le restaurant qui donnent sur le parvis de la gare et qui intéressent déjà le groupe Kolibri. Concernant les commerces, nous proposons 1 600 m² répartis en 7 cellules sur C1 (980 m²) et 3 cellules sur C2 (620 m²). Pour les bureaux, il y a un peu plus de 3 100 m² : 1 233 m² en C1 et 1 900 m² en C2. Les cellules commerciales, modulables de 35 à 620 m², s’implantent en pied d’immeuble et offrent un linéaire continu depuis le parvis de la gare. Les bureaux permettent une grande modularité d’aménagement. La commercialisation a débuté en octobre dernier et nous avons déjà des touches très sérieuses, le projet est attractif.

Quelles sont les particularités de cette offre ?

Sur la gare de Lorient, on crée une zone très qualitative qui n’existe pas encore sur le territoire. Jusqu’à aujourd’hui, on a préféré construire des zones d’activités en périphérie de la ville, ce qui correspond à une certaine typologie de marché, mais pas à un marché prime qui cherche à être mieux placé, avec du standing. La zone de la gare répond à cette attente : des bureaux plus haut de gamme, une desserte des transports locaux, régionaux et nationaux, avec le centre-ville à pied, les restaurants, les services. C’est un produit pépite ! Et 3 000 m² de bureau, ce n’est pas beaucoup…

En savoir plus sur Adim Ouest

 

> Retour aux actualités

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES