Accueil > En actions > Gare de lorient bretagne sud > En direct du chantier > Actualité lorient odyssée

Actualité Lorient Odyssée

· Lorient Odyssée

La nouvelle gare routière déjà sur les rails

Elle a été mise en service dès le 3 avril : la nouvelle gare routière rejoint la nouvelle gare ferroviaire et intègre le Pôle d’échanges multimodal (PEM).

Bus de ville, cars départementaux, régionaux et longue-distance : tous les transports collectifs se retrouvent à la nouvelle gare routière interurbaine de Lorient. Située rue Yequel, dans le prolongement de la nouvelle gare ferroviaire, elle se veut plus accessible et plus proche du cœur des transports de la ville. « Puisque la SNCF construisait un nouveau bâtiment pour la gare, nous avons choisi de créer un PEM, Pôle d’échanges multimodal, autour de cette gare pour faciliter l’accès des voyageurs à tous les modes de transports », explique Emmanuel Brulay, ingénieur Transports urbains à la Direction des Transports de Lorient Agglomération. Le PEM regroupe donc la gare ferroviaire, la gare routière interurbaine et tous les accès aux transports individuels.

Installée dans le prolongement du bâtiment SNCF, la nouvelle gare routière assure la connexion à l’est de l’édifice dans une continuité architecturale assumée. Elle est abritée et compte 6 quais, des accès pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi des écrans avec des informations voyageurs portant sur les horaires, les quais et les destinations.

Une mise en service partielle

Son ouverture dès le 3 avril, en amont de celle de la gare SNCF (le 17 mai), a été prévue pour permettre de finir les travaux sur les voies et les aménagements urbains. Les cars qui circulaient au sud de la rue Yequel ont ainsi été basculés au nord dès le 3 avril pour que tous les travaux soient terminés au 9 mai. Par ailleurs, toutes les lignes de bus concernées passeront par la nouvelle gare routière à partir du 9 mai, date d’ouverture également de la nouvelle voie Triskell qui la relie au pont d’Oradour. Les deux principales lignes de la CTRL, la 52 et la 60, qui empruntent aujourd’hui la rue Paul-Guieysse, changeront ainsi leur trajet pour s’arrêter à la nouvelle gare dès cette date. Plus de 200 bus s’arrêtent chaque jour à la gare routière de Lorient.

Une organisation repensée

Ainsi rapprochée de la gare ferroviaire, la gare routière permet une connexion plus rapide et plus de visibilité. « Nous avons organisé la circulation pour faciliter l’accès intuitif aux transports : en sortant de la gare, le voyageur trouvera sur sa gauche les transports collectifs, avec la gare routière, et sur sa droite les transports individuels (vélo, marche, taxi, voiture). » En face de la gare, la station de bus à haut niveau de service Triskell, puis la boutique transport (dans le bâtiment l’Orientis), et la gare d’échanges. A noter, la mise en service dès le 9 mai de la voie dédiée au Triskell vers Quéven et Plœmeur : cette nouvelle rue rejoint le pont d’Oradour-sur-Glane pour enjamber les voies ferrées et garantir plus de rapidité aux bus. « Aux heures de pointe, on peut perdre 5 à 10 minutes entre Lorient et Quéven, constate Emmanuel Brulay. Certains usager ont déjà été bloqués au passage à niveau dans le bus, et ont vu leur train passer ! Avec cette nouvelle voie, nous offrons l’assurance d’être à l’heure!" Cette voie est également ouverte aux vélos et aux piétons.


Lignes passant par la gare routière :        

  • Réseau TIM (lignes départementales) : 15 (Carhaix-Gourin-Lorient), 16 (Lorient-Kervignac-Etel), 17 (Pontivy – Baud – Lorient); 
  • Réseau régional (Saint-Brieuc, Vannes, Loudéac, Pontivy);
  • Cars Macron longue distance : OuiBus, Flixbus, Starshipper, Isilines
  • Réseau CTRL dont le Triskell (une trentaine de lignes)

 

> Retour aux actualités

 

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES