Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Article des nouvelles

Article des Nouvelles

· HOMMES

Tara de retour à l'automne - Interview d'Etienne Bourgois, Fondateur et président de la Fondation Tara Expéditions

Le 28 mai 2016, Tara levait l'ancre pour mener sa nouvelle et 11e expédition pour ausculter la biodiversité des récifs coralliens et mieux comprendre son évolution face au changement climatique. La goélette sera de retour à l'automne 2018. Etienne Bourgois nous fait part des premiers résultats de l'expédition et de son attachement à Lorient.

Que symbolise pour vous ce retour de Tara, après deux ans en mer ?

Tara nous revient enfin après ce très long périple dans les eaux chaudes du Pacifique, remplie de souvenirs et d'échantillons de coraux à étudier.

Cela symbolise avant tout une source pour des travaux scientifiques de longue haleine, mais aussi le souvenir d'escales fantastiques marquées par de magnifiques moments de rencontres et de partage avec les populations locales.

Enfin, Tara revient pour témoigner de sites très préservés où les coraux sont intacts, mais malheureusement aussi d'autres sites où le blanchissement des coraux vient mettre en évidence les changements climatiques et l’extrême fragilité des écosystèmes coralliens.

Avez-vous suivi l’expédition, quels en sont les premiers enseignements ?

J'ai bien sûr suivi avec attention toutes les étapes de cette longue expédition, même si je n'ai pas eu la chance de partager les moments de science à bord lors des échantillonnages.

Le premier constat est malheureusement assez alarmant, démontrant les effets dévastateurs de la pollution, de l'élévation de la température des océans qui se réchauffent très vite. Les coraux sont en danger!

Sur la route de Tara, en Polynésie, le blanchissement a atteint 30 à 50% dans certaines îles des Tuamotu. Sur certains sites, c’est près de 70% de la couverture corallienne qui était affectée par le blanchissement. On ne peut plus aujourd’hui parler d’épisodes ponctuels ou cycliques de réchauffement. On est en présence d’un réchauffement global de l’océan auquel s’ajoutent des périodes estivales très chaudes, de moins en moins espacées d’année en année. Leur capacité à s’adapter pose véritablement question.

Mais Tara aura permis de relever d’innombrables données et microorganismes pour comprendre comment ces écosystèmes essentiels vont pouvoir ou non s’adapter. A l’heure où je vous parle, les scientifiques sont très satisfaits de la qualité des échantillons.

Serez-vous à Lorient pour accueillir la goélette ?

Oui je ne manquerai pas ce moment, et j'ai même pour projet de partager sur le bateau le dernier leg de l'expédition entre les Etats-Unis et Lorient !

Pourquoi avoir choisi Lorient comme port d’attache ?

Agnès et moi-même sommes très attachés au Morbihan, pour le savoir-faire des entreprises, pour la qualité des infrastructures, mais aussi et surtout, pour l'accueil chaleureux du public et des élus de la région.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

Autres articles

VOS SERVICES