Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Article des nouvelles

Article des Nouvelles

· HOMMES

Rebondir grâce au Comptoir du réemploi

Le Comptoir du réemploi, ou recyclerie, emploie 27 personnes en CDI, CDD ou CDDI (contrat à durée déterminée d’insertion), à Caudan et Lanester. L’objectif de cette entreprise, gérée par Emmaüs Action Ouest, est d’aider les personnes éloignées du monde du travail à reprendre confiance en elles et à se bâtir un projet professionnel pérenne.

Morgane Launay, chargée d’insertion : « Accompagner les salariés »

Après plusieurs années passées à travailler chez divers acteurs de l’emploi, de la formation et de l’insertion en Morbihan, Morgane « accompagne les salariés en contrat à durée déterminée d’insertion (CDDI) dans leur parcours social et professionnel ». Les salariés en insertion sont orientés vers le Comptoir du réemploi par divers prescripteurs (Pôle Emploi, Mission locale, Département…). 54 % d’entre eux étaient auparavant bénéficiaires du RSA. « L’idée c’est de les valoriser dans leur mission qui peut durer deux ans maximum. Je travaille avec eux leur projet professionnel et divers aspects de leur vie personnelle, comme par exemple trouver une formation, préparer un entretien, être en lien avec l’école de conduite sociale… »

Léna Le Pen, encadrante technique : « Valoriser des compétences manuelles »

Léna a une formation d’ébéniste et de restauratrice de meubles. Au Comptoir du réemploi depuis deux ans, son rôle y est d’abord pédagogique. « Je m’adapte à chaque salarié qui, au départ, n’est pas forcément à l’aise avec l’utilisation des outils. Chacun acquiert des compétences manuelles qui peuvent servir dans beaucoup de métiers et aussi une manière de travailler en équipe, utile dans tous les domaines professionnels. » Léna apprend aux salariés en insertion à restaurer les meubles et sélectionner les livres. « Il peut s’agir de cirer et redonner un aspect neuf à une armoire en bois, comme de redonner un coup d’éclat à un vieux livre ou aux bibelots. C’est très valorisant de redonner vie à un objet qui a été un temps délaissé et qui aurait pu atterrir à la poubelle ! »

Moina Moussa, opératrice de valorisation à l’atelier : « Mon premier travail ! »

A 31 ans, Moina est salariée de l’atelier depuis  un peu plus d’un an, au “pôle bibelots”. « C’est mon premier travail ! Avant je me consacrais à l’éducation de mes deux garçons. Pour moi, c’est un grand changement. » Moina a dû se familiariser avec le monde de l’entreprise (horaires, contrat de travail, congés). « Je trie de la vaisselle, des objets de décoration et des jouets. Je nettoie ces objets et je recherche leurs prix. Je me sens vraiment utile. Je ne déprime plus seule chez moi ! Et j’ai gagné en assurance. » Conseillée par Morgane Launay, chargée d’insertion, Moina a passé son code et prend actuellement des cours de conduite. Son projet professionnel est en pleine maturation. « Je vais m’inscrire à une formation dans l’aide à la personne avec le Greta pour travailler en maison de retraite. »

Philippe Hervé, salarié de la boutique : « Trouver un boulot après 50 ans… »

Philippe a intégré le Comptoir du réemploi en novembre 2016. Auparavant, il avait travaillé dans l’immobilier, le développement informatique ou le recouvrement, et gagnait plutôt bien sa vie. Puis il a traversé une période difficile sur le plan personnel, dont trois années aux minima sociaux. « Trouver un boulot, après 50 ans, ce n’est vraiment pas évident. À l’atelier, en charge des appareils Hi-Fi, j’ai appris plein de choses et j’ai adoré travailler en équipe. Depuis juillet, je travaille à la boutique. J’ai ici un contact avec le public que je n’avais pas à l’atelier. J’apprécie énormément de redonner vie à des produits d’occasion. Cela a un peu changé ma façon d’envisager la consommation. »


Qu’est-ce que le Comptoir du réemploi ?

Ouverte en avril 2015, cette recyclerie a été créée sous l’impulsion de Lorient Agglomération. Les objets d’occasion sont récupérés dans les Points réemploi des déchèteries du territoire. Ils sont ensuite acheminés à l’atelier de Caudan où ils sont pris en charge par les salariés. Ils sont alors triés, testés, nettoyés, éventuellement retapés lorsque la réparation est simple et rapide. Un prix leur est attribué. Puis ces objets partent à la boutique de Lanester pour y être mis en vente. Acheter un objet au Comptoir du réemploi permet donc d’acquérir à moindre coût, mais également de réaliser un geste à la fois écologique, social et solidaire.

Espace boutique du Comptoir du réemploi :

260 rue Jean-Marie-Djibaou, à Lanester, entre la patinoire et la Biocoop.
Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30 ; samedi en continu de 10 h à 18 h 30.
Facebook : Le Comptoir du réemploi
+ d'infos : sur la page web du Comptoir du réemploi

 

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES