Accueil > Actualités > Magazine les nouvelles > Tous les articles > Article des nouvelles

Article des Nouvelles

· MER

Sur le Biche, la pêche comme autrefois

Restauré par l’association Les Amis du Biche, le dernier thonier à voile fait régulièrement revivre à des particuliers une pêche qui avait cours au début du XXe siècle à Groix.

Pour Bernard Bouguéon, la pêche au thon sur le Biche, c’est du non-stop. Depuis qu’il y a goûté il y a 6 ans – un cadeau pour son départ  à la retraite – il est de toutes les campagnes du voilier de pêche emblématique du Pays de Lorient. Chaque année, cet ancien marin-pêcheur de 60 ans embarque comme bénévole pour cinq marées au thon (une marée correspond à 5 jours de pêche au large). « Je passe en moyenne 15 heures par jour sur le pont. Dès 5h30 le matin, je place les lignes, sept ou huit de chaque côté, pour que tout soit prêt une fois que les apprentis-pêcheurs ont pris leur petit déjeuner. J’explique comment tirer les lignes. On passe de très bons moments le soir venu. Certains amènent des gâteaux, d’autres des bouteilles. Je me souviens notamment d’une fête mémorable, passée à danser sur le pont du bateau  !  »


EN CHIFFRES :
110 jours de navigation par an
700 passagers
250 adhérents à l'association


Patron d’un des derniers bateaux de pêche au thon à la ligne dans le Finistère Sud, Bernard Bouguéon s’est aussi documenté sur les méthodes de pêche du milieu du XXe siècle, pour à son tour enseigner ces techniques anciennes. « Je prépare tous les appâts l’hiver chez moi, à la façon des années 1950-1960, en feuilles de maïs ou crin de cheval. Ils sont nettement plus pêchants que les appâts modernes !  » À l’issue des cinq jours, le fruit de la pêche est partagé entre tous les participants et  chacun repart avec sa godaille. « À bord, il m’arrive de cuisiner le thon et de communiquer mes recettes de cuisine. Aucune semaine n’est identique. Ce qui est sûr, c’est que j’adore rencontrer des gens de tous horizons. »

À bord, embarquent souvent des retraités, et notamment des retraités pêcheurs qui veulent apprendre comment on pêchait autrefois. Mais la pêche au thon attire aussi des adultes plus  jeunes  ! Et les gens viennent vraiment de partout. « On accueille des Français, mais aussi des Suisses,  des Belges... », souligne Bernard Bouguéon. «  L’île de Groix a vécu durant 100 ans de la pêche au thon, conclut Marc Maussion, président de l’association qui a accompagné la restauration du bateau. À l’époque, on dénombrait 300 navires. Le Biche est le seul rescapé de cette période ! Sa restauration, ce fut beaucoup d’huile de coude et cela en représente  encore beaucoup pour l’entretien chaque année. À part notre secrétaire et nos deux marins, tout le monde est bénévole. » 


Pour embarquer sur le Biche, rendez-vous sur www.lebiche.com


Le Biche ambassadeur du Pays de Lorient

Cette année, le Biche participe à sept évé-nements en France et à l’étranger. « Nous  sommes tous très fiers d’emmener encore  cette année notre thonier représenter le  patrimoine maritime du Pays de Lorient dans des événements prestigieux », souligne Marc  Maussion, président de l’association Les  Amis du Biche. Le Biche  sera ainsi présent  aux Fêtes maritimes de Pasaia en Pays  Basque espagnol (17 au 21 juin), à la Tall Ships Race (Fête du vin à Bordeaux du 14 au 17 juin),  à la Croisière de Pen Bron à Arzal et La Turballe (23 et 24 juin, pour personnes en situation de handicap), à Temps Fête à Douarnenez (25 au 29 juillet), et à La Route du Rhum à Saint-Malo (festivités du 24 octobre au 3 novembre  ; départ le 4 novembre).

Le Biche participera aussi au Festival Interceltique du 3 au 12 août, un événement qui attire plus de 750 000 spectateurs venus de partout en France et de l’étranger. Un impact considérable sur la notoriété du Biche et un atout pour le Festival Interceltique car le thonier met en valeur le patrimoine maritime et celtique du territoire.


E BREZHONEG
Biche eo anv ar vag-touneta dundee dre-lien diwezhañ a zo bet er Mor Atlantel hag ur vag-pesketa bet savet meur a skouerenn anezhi betek tarzh an eil brezel-bed. Chom a ra stag he skeudenn doc'h oad aour ar pesketaerezh gant bagoù-dre-lien er Mor Atlantel, er Sables d'Olonne hag en Enez-Euz, en Intel, Groe, Konk-Kerne pe Douarnenez... 80 vlez zo e oa bet moret ar Biche er Sables hag etre 2009 ha 2012 e oa bet adsavet  gant ar gevredigezh Les Amis du Biche e-raok bout advoret d'an 22 a viz Mezheven 2012. Diàr vremañ e c'heller monet en he bourzh e surentez, evit bageadennoù un devezh pe hiroc'h. Da vare meur a vodadeg gouelieroù kozh e vez gwelet an dundee, evel kannadour ar pesketaerezh hengounel ha hini bro an Oriant Kreisteiz Breizh.

 

> Retour aux articles

Partagez sur les réseaux sociaux :

    

VOS SERVICES